TRADUCTION

mardi 16 août 2016

GOMA : PROCLAMATION ET CLÔTURE DE L’ANNEE SCOLAIRE AU COMPLEXE SCOLAIRE TERESA MIRA



Soeur MAMISA KATUNGU
CMT/Goma
Le calendrier scolaire Congolais prévoit la clôture de l’année scolaire le samedi 2 juillet 2016. Cette journée à été aussi marquer par la remise officielle des bulletins et les certificats des élèves finalistes du cycle maternel ; les jeux, poèmes et différentes danses ont été aussi au rendez-vous.
            1 Préparation lointaine de cette journée
Nous avions préparé cette journée par deux réunions. La première a été celle du 14 mai 2016 au cours de laquelle le comité de Gestion a eu à proposer et organiser la journée du 2 juillet.

mardi 26 juillet 2016

GOMA: 50 ans d'âge de la Sœur Cécile Rudacogora

Merci Seigneur… pour le don de la vie
Soeur Honorance Zawadi
Cmt/ GOMA
« Le nombre de nos années ? Soixante-dix, quatre-vingts pour le plus vigoureux ! ». Ces paroles ne sont pas nôtres mais bien celles du psalmiste. Elles se trouvent bien dans les psaumes attribués à David au chapitre 89. Ces paroles nous sont venues à l’esprit le jour où une consœur, membre de notre communauté, la sœur Cécile Rudacogora, pour ne pas la citer, avait totalisé cinquante ans d’existence sur la terre des hommes. Un demi-siècle, ça se fête ! Comme communauté, nous l’avions entourée de nos prières et de notre affection.  Nous avons bien fêté, mais sans oublier cette autre parole du même psaume : « apprends-nous la vraie mesure de nos jours : que nos cœurs pénètrent la sagesse »

jeudi 5 mai 2016

Goma: La rencontre entre travailleurs du CSR Carmel et Caritas-Goma


Que l’Esprit-Saint ravive notre unité et notre fraternité

Le dimanche 1er mai 2016, journée mondiale du travail et 6éme dimanche de Pâques, a eu lieu une sortie extraordinaire qui a réuni tous les personnels  du Centre de Santé de Référence Carmel et ceux de la Carita/Goma dans le site touristique situé dans l’enceinte du grand séminaire de philosophie Monseigneur Busimba, au bord du Lac Kivu, à Buhimba 

vendredi 15 avril 2016

Assemblée Plénière de l'USUMA-KIVU


Sœur KATUNGU Mamisa
C MT/Goma

Assemblée plénière de l’USUMA KIVU s’est tenue du jeudi  07 au samedi 09 avril 2016. L’Assemblée était constituée de 46 sœurs supérieures majeures ou leurs déléguées de Congrégations





mercredi 2 mars 2016

75ième anniversaire de la mort de TERESA MIRA et Voeux de la soeur MARY ANN

« Faisons le bien à tous…
                        sans regarder à qui nous le faisons »



La date du  vendredi 26 février 2016, restera marquée d’une pierre blanche dans les annales de notre congrégation des sœurs carmélites missionnaires thérésiennes. En effet, en ce jour, nous avions commémoré le 75ième anniversaire de l’entrée dans la Vie de notre vénérable consœur TERESA MIRA, « authentique fleur de la sainteté comme sainte Thérèse de L’Enfant Jésus, le modèle qui l’a toujours inspiré, une petite fleur digne d’être élevée sur les autels pour l’admiration et l’attrait de tous ».  Sa devise est toujours d’actualité : « Faisons le bien à tous sans regarder à qui nous le faisons »

lundi 12 octobre 2015

Témoin d’une réponse déterminée à la mission de l’Eglise : Thérèse d’Avila

On le sait. Le mois d’octobre, c’est le mois du rosaire, c’est aussi le mois de la mission. Dans la grande famille du Carmel, ce mois d’Octobre c’est aussi le mois Thérésien. Et pour cause : Octobre commence par la fête de Thérèse de Lisieux. Il y a plus : Au milieu de ce mois, se situe la fête sainte Thérèse d’Avila. Cette année, la famille carmélitaine clôturera le jubilé du cinquième centenaire de sa naissance. Si Thérèse de Lisieux a été proclamée patronne des missions, Thérèse d’Avila, quant à elle, est une femme missionnaire, la ‘Dame errante de Dieu’. Pour mettre en exergue l’événement, la sœur Elisabeth Bipendu, carmélite missionnaire thérésienne qui dirige la rédaction de la revue « Prions Ensemble » nous partage l’apostolat qu’elle exerce auprès de l’équipe des « veilleurs missionnaires » dans le diocèse de Lyon (France). Pour elle, la mission n'est pas seulement partir, traverser les fleuves et les mers pour annoncer la bonne nouvelle. La mission,  c'est aussi soutenir les diocèses du monde par l'apostolat de la prière qui est essentielle pour l'Eglise et le monde. Nous laissons à nos visiteurs le temps de savourer le contenu du numéro 185 de la revue « Prions Ensemble », avec un titre évocateur : « Témoin d’une réponse déterminée à la mission de l’Eglise : Thérèse d’Avila »
0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=

Etre en parfaite harmonie de pensées et d’opinions…

Sœur Elisabeth Bipendu,
cmt/Lyon
Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de divisions entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions. Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant: « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens à Pierre », ou bien : « Moi, j’appartiens au Christ ». Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? Je remercie Dieu de n’avoir baptisé aucun de vous, sauf Crispus et Gaïus : ainsi on ne pourra pas dire que vous avez été baptisés en mon nom. En fait, j’ai aussi baptisé Stéphanas et les gens de sa maison ; et je ne sais plus si j’ai baptisé quelqu’un d’autre. Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ. (1Cor 1,10 - 17)

Tout disciple du Christ ne peut que devenir missionnaire. Cette mission consiste à sortir pour annoncer la foi reçue ; aller aux périphéries de nos sociétés, marcher à la suite du Christ pour annoncer l’Évangile qui est source de joie. Ces périphéries qui ont besoin de l’annonce de l’Évangile ne sont pas seulement des milieux géographiquement lointains, ce sont aussi des milieux proches de nous voire, nous-mêmes qui devons être plus profondément évangélisés quand nous tombons dans les pièges que saint Paul dénonce dans le passage de la lettre aux corinthiens1,10-17 nous exhortant à l’unité, l’harmonie, l’entente… puisque nous avons tous reçu le même baptême et appartenons tous au même Christ mort et ressuscité qui nous envoie annoncer l’Évangile.
Chers sœurs et frères, comme la communauté de Corinthe, notre monde fait l’expérience de la division. il nous appartient aujourd’hui, de traduire en actions, l’exhortation de Paul aux corinthiens : « …Ayez tous un même langage, qu’il n’y ait pas de divisions entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions ». La mission de témoigner par nos paroles, actes et attitudes de l’unité n’est possible que si nous nous reconnaissons tous et toutes appartenir au même Jésus-Christ mort et ressuscité pour notre salut, et que par notre engagement nous l’annoncions au monde en suivant les pas de nos prédécesseurs comme, par exemple, Thérèse d’Ávila, qui par le témoignage de sa vie, a donné une réponse aux problèmes de l’Église de son temps.